L’OSTÉOPATHIE

L’ostéopathie est une méthode de soin qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilités qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain.
Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’auto-équilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

 

L’ostéopathie repose sur trois concepts originaux :

- la main, outil d'analyse et de soin.
- la prise en compte de la globalité de l'individu.
- le principe d'équilibre tissulaire.

 

Elle nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain et des interactions entre chacun de ses systèmes.
Elle prévient et soigne de nombreux troubles physiques et agit également aux plans nerveux, fonctionnel et psychologique. Elle aide chacun à gérer, de manière responsable et autonome, son “capital vie” pour un mieux-être au quotidien.

POUR QUI?

 

Endométriose

L’endométriose correspond à une localisation ectopique de tissu endométrial associant du tissu glandulaire et du stroma. Elle est génératrice de douleurs, d’infertilité et d’une altération de la qualité de vie. C’est une maladie hormono-dépendante expliquant que la plupart des thérapeutiques actuellement utilisées visent à reproduire un état de pseudo ménopause par un effet antigonadotrope. Les données épidémiologiques disponibles sur l’endométriose suggèrent que 10 à 15% des femmes en âge de procréer sont porteuse d’une endométriose. Ce taux atteint jusqu’à 50% chez les femmes infertiles représentant la première cause de stérilité dans les pays développés. Le traitement de l’endométriose varie en fonction de l’âge de la patiente, de l’existence de douleurs et d’une infertilité. Le traitement médical doit être essayé de première intention reposant principalement sur l’utilisation des oestroprogestatifs, les progestatifs et les analogues de la GnRh mais le taux d’échec important du traitement médical souvent impose une chirurgie. Toutefois, cette chirurgie est associée à des complications et des séquelles parfois sévères. Peu de données existent sur l’intérêt d’alternative thérapeutique notamment concernant le rôle de l’ostéopathie. Le but de mon mémoire (cf. document PDF ci-dessous) était d’évaluer l’efficacité des techniques d’ostéopathie pelvienne sur les douleurs et la qualité de vie des patientes porteuses d’une endométriose en utilisant des questionnaires validés.

Nourrissons

En cours de création

 
 

Femmes enceintes

En cours de création

Sportifs

En cours de création...

 

Adultes

En cours de création

Seniors

En cours de création